Connexion

Catégories

  • Aucune catégorie

Studio saturé et gestes barrières

Aujourd’hui nous avons joué à 8 musiciens dans un studio apparemment pas assez aéré (odeur de co2 quand on entre dans le studio).

Je suis parti à 16h30 car je ne me sentais pas à l’aise. A part le mien personne ne portait de masque. Ce qui est en contradiction avec la règle qui suit édité par le centre René Couillaud,:

« Le port du masque peut être obligatoire sur décision de l’organisateur. En l’absence de port du masque, et sans préjudice des règles qui le rendent obligatoire, la distanciation est portée à deux mètres (III de l’article 1er du décret n°2021-699). »

Je ne sais pas si cette réglementation est toujours en vigueur. Mais si oui nous ne sommes pas en règle. La distance de 2 mètres n’était pas respectée

Le variant Omicron est plus que jamais là et les adhérents ont souvent plus de 65 ans. Ce type de COVID donne une semaine d’alitement des courbatures et, (source France Info) des séquelles assez graves :

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-pourquoi-la-maladie-comporte-des-risques-pour-la-sante-a-long-terme-meme-apres-des-formes-legeres_5067787.html

Voilà, ce n’est pas de gaité de cœur ni pour faire chi… que j’écris cela mais je me devais de le faire.

Amitiés à tous, je reviendrai aux Ateliers Blues auxquels j’ai  participé dès la première séance.

Miguel

Erratum
Le CO2 ou gaz carbonique est un « gaz incolore et inodore » mais l’odeur dans le studio était celle d’une pièce évidement pas aérée. Une odeur que tout le monde connait.

5 comments to Studio saturé et gestes barrières

  • david barreau

    Bonjour à tous.
    C’est vrai que l’allègement du protocole sanitaire, et le fait que le masque ne soit plus obligatoire a tendance à générer un certain relâchement des gestes barrières : distanciation, désinfection, et surtout comme le signale Miguel, une aération régulière des locaux, où on est souvent beaucoup dans un espace assez réduit.

    David B.

  • miguel labuena

    Erratum
    Le CO2 ou gaz carbonique est un « gaz incolore et inodore » mais l’odeur dans le studio était celle d’une pièce évidement pas aérée. Une odeur que tout le monde connait.

  • alain lecomte

    Bonjour à tous
    Hier, j’ai de nouveau hésité hier pour aller à l’Atelier. Finalement, je ne regrette pas de ne pas y être allé en lisant le post de Miguel. De plus, les« studios «  se réservant comme des salles de repet pour groupe, l’esprit de l’Atelier disparaît petit à petit. Nous ne sommes pas tous des pointures et avons encore soif d’apprendre et d’échanger. Au moment où les liens devraient se resserrer (pandémie du Covid), c’est l’inverse qui arrive. Dommage.
    Bonne zik à tous
    Alain

  • nano

    Personne, à ma connaissance, n’oblige qui que ce soit à utiliser les studios pour jouer. Les locaux de René Couillaud sont à la charge de la Mairie pour l’entretien, donc pour une éventuelle aération de ceux-ci. De plus si cette opération nous incombait je ne vois pas comment la réaliser sauf si une bonne âme veut bien venir le faire pendant la semaine. De toute façon, ces studios n’ont plus de ventilation en état de marche depuis des années (encore la Mairie!).
    Si un adhérent trouve une autre solution pour les Ateliers (voir délocalisation) nous sommes tous à l’écoute.
    Nano

  • miguel labuena

    A propos du studio réservé hier, c’était pour le groupe qui va jouer pendant le marathon afin de mettre de l’argent dans la caisse de l’association. Respect. J’ai fait ce « truc » : il faut jouer pendant 5 ou 6 heures et on est bien fatigué quand le dernier est arrivé.

    Personne n’oblige personne a utiliser les studios mais si on vient pour jouer il faut bien aller là où sont les autres. La question est une question d’hygiène et de respect des règles d’hygiène.

    Par contre il faudrait se demander combien d’adhérents ne viennent plus à cause d’un relâchement des gestes barrières.